Centre de connaissances concernant l'utilisation des antibiotiques et l'antibiorésistance chez les animaux

Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

  • by:
  • avril 25, 2019
  • Category: Altibiotique

Altibiotique, le projet de l’ARSIA, récolte un franc succès !


Début de l’année 2017, l’Arsia lançait le projet « Altibiotique » visant à accompagner les éleveurs dans leur démarche de gestion raisonnée des substances antimicrobiennes. Séances d’information, activités de formation professionnelle et mesures d’accompagnement individuel sur le terrain ont été ainsi proposées aux secteurs bovin essentiellement, mais aussi ovin et caprin. Et le taux de participation est évocateur : la motivation des éleveurs est grande pour gérer au mieux cette problématique de résistance aux antibiotiques. Fallait-il en douter ?

Le projet Altibiotique, en bref

Altibiotique, c’est avant tout un projet commun déposé par l’Arsia et ses partenaires du monde agricole au cabinet du Ministre de l’Agriculture René Collin et financé dans le cadre du Programme Wallon de Développement Rural (PWDR). Ce projet vise à informer et former les éleveurs aux bonnes pratiques d’élevage en lien avec la résistance des bactéries aux substances antimicrobiennes. En outre, Altibiotique propose à tout éleveur intéressé de faire le bilan dans son exploitation sur ses pratiques de régie sanitaire comme zootechnique.

Des activités toujours plus nombreuses

Depuis 2017, le nombre d’activités organisées dans le cadre du projet n’a cessé de croître, comme l’illustre la figure ci-dessous. Au terme du premier trimestre 2019, ce sont d’ores et déjà 38 séances d’information, de formation et de visites en exploitation qui ont été réalisées, c’est-à-dire autant qu’au terme de l’année 2017. De plus, le projet fait parler de lui dans d’autres secteurs. En effet, de plus en plus d’éleveurs ovins et caprins font appel à nos services. Depuis son lancement, ce sont près de 750 éleveurs qui ont participé ou bénéficié d’une (ou plusieurs) activité du projet.

Des éleveurs sensibles et sensibilisés

Un tel intérêt n’est pas anodin ! Les éleveurs rencontrés l’expriment clairement : la résistance des bactéries aux substances antimicrobiennes les inquiète. Des « bonnes pratiques d’élevage » ? Oui, ils en sont convaincus, c’est par la voie de la prévention des maladies que se gère au mieux l’art de vivre. Ainsi, transfert d’immunité colostrale, hygiène du bâtiment et du matériel d’élevage, maîtrise d’ambiance d’étable, optimisation du logement, vaccination, et tant d’autres thématiques encore sont évoquées en toute neutralité dans le cadre des activités Altibiotique.

Cette mobilisation autour de l’antibiorésistance et, plus globalement, de l’optimisation de la régie de troupeau doit être soulignée : elle est la preuve que, main dans la main, acteurs du monde agricole et éleveurs, sont prêts à s’engager dans l’approche One Health.

 

Source:

Dr François CLAINE, DMV

Epidémiologie et Encadrement sanitaire

Responsable du projet « Altibiotique »

ARSIA asbl


Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Mesures pour une utilisation responsable des antibiotiques chez les pigeons voyageurs
Benchmarking et suivi de l'usage des antibiotique vétérinaires - Partie 2 : Vérérinaires