Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances aux antibiotiques chez les animaux

Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

  • by:
  • novembre 16, 2018
  • Category: Semaine mondiale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques

COMMUNIQUE DE PRESSE
16 novembre 2018

Dans le cadre de la Semaine mondiale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques


Dans le cadre de la semaine mondiale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques (12-18 novembre 2018), l’AMCRA et les autorités fédérales communiquent sur les politiques mises en place et les bons résultats obtenus en médecine vétérinaire. Entre 2011 (année de référence) et fin 2017, l’utilisation d’aliments médicamenteux pour animaux à base d’antibiotiques a diminué de 66,6% (objectif : 50% de réduction fin 2017), tandis que l’utilisation d’antibiotiques critiques a diminué de 84% (objectif : 75% fin 2020). Deux des trois objectifs fixés pour la médecine vétérinaire ont ainsi été largement atteints. Des efforts supplémentaires sont néanmoins nécessaires pour également continuer à faire baisser l'utilisation totale d’antibiotiques. Cette tendance doit en effet se poursuivre d’ici fin 2020, de manière à atteindre l’objectif consistant à réduire de 50% l’utilisation totale d’antibiotiques. Le benchmarking des éleveurs et vétérinaires des principaux secteurs d’animaux de rente en Belgique peut contribuer à une approche ciblée des grands utilisateurs, entraînant une utilisation réduite et plus rationnelle des antibiotiques dans ces secteurs.

Le centre de connaissances sur l’utilisation d'antibiotiques et la résistance à ceux-ci chez les animaux (AMCRA), l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) et l’Agence fédérale des Médicaments et des Produits de santé (AFMPS) soulignent les efforts considérables fournis par les signataires de la convention antibiotiques (1). Deux des trois objectifs fixés pour la médecine vétérinaire ont ainsi été largement atteints. La diminution parallèle de l’antibiorésistance de la bactérie indicatrice Escherichia coli chez les animaux de rente constitue un résultat très importante.

Le monitoring de l’utilisation des antibiotiques chez les différentes espèces animales constitue un outil important pour atteindre les objectifs de réduction. En 2018, tous les éleveurs belges de porcs, poulets de chair, poules pondeuses ou veaux de boucherie reçoivent un rapport d’analyse comparant leur utilisation des antibiotiques avec celle de leurs collègues-éleveurs. Sur base de cette analyse, les grands utilisateurs peuvent faire l’objet d'un suivi.

Les labels de qualité pour le secteur des bovins laitiers en Belgique ont également commencé à enregistrer l’utilisation des antibiotiques via le Registre AB asbl pour les éleveurs laitiers flamands et via BIGAME pour les éleveurs laitiers wallons et germanophones. Dans un futur proche, les producteurs laitiers concernés et leurs vétérinaires recevront des rapports de référence spécifiques à leur entreprise.

L’AMCRA met également en œuvre les moyens nécessaires pour sensibiliser davantage le secteur des animaux de compagnie à cette problématique. Les directives à appliquer pour un usage responsable des antibiotiques sont présentées aux vétérinaires par le biais d’affiches attrayantes et conviviales. Les vétérinaires sont soutenus à leur tour afin de sensibiliser les propriétaires d’animaux à l’aide d’un flyer informatif. 

Tous les acteurs de la médecine vétérinaire souhaitent aller davantage vers un usage restreint et durable des antibiotiques, en vue de préserver la santé publique et la santé animale selon l’approche « One Health ». Lorsque les bactéries développent une résistance aux antibiotiques, cela entraîne un risque pour notre santé et pour celle des animaux. L’environnement fait également partie du concept « One Health » étant donné que la résistance peut se propager via l’environnement. En vue de promouvoir la collaboration, des mesures préparatoires sont prises au niveau des pouvoirs publics afin de parvenir à un plan d’action contre la résistance antimicrobienne par une approche « One Health » dans le cadre duquel les différents intervenants pour la partie vétérinaire sont très actifs.  

Durant la semaine internationale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, l’importance de la collaboration entre ces trois composantes – santé animale, santé publique et environnement - en Belgique sera soulignée et toutes les initiatives visant à promouvoir une politique durable en matière d'antibiotiques seront promues.  

(1) Convention du 30/06/2016 relative aux antibiotiques conclue entre l’Autorité fédérale et tous les partenaires sectoriels (industrie pharmaceutique et fabricants d'aliments composés pour animaux, organisations agricoles, gestionnaires des cahiers des charges et associations vétérinaires et organisations de santé animale) concernés par la réduction de l'usage d'antibiotiques dans le secteur animal.

http://www.favv-afsca.fgov.be/productionanimale/antibioresistance/#convention 

                                                                              _________________________________

L’acquisition de la résistance aux antibiotiques est un phénomène induit par leur utilisation en médecine humaine et vétérinaire. Il est dès lors primordial de veiller à leur usage raisonné et d’encourager la prévention et l’utilisation d’alternatives dans ces deux secteurs, afin notamment de réduire les quantités utilisées.

Le transfert de bactéries résistantes entre l’animal et l’homme, et inversement, en passant également par l’environnement, justifie une approche globale et intégrée.

L’AMCRA, avec le support de l’AFSCA et de l’AFMPS, est la force motrice de plusieurs initiatives lancées dans le domaine de la médecine vétérinaire en Belgique.

Réduction et utilisation raisonnée des antibiotiques constituent des piliers du plan d’action « Vision 2020 » de l’AMCRA, développé en vue de réduire l’antibiorésistance en médecine vétérinaire en Belgique. En réponse à la nécessité de sensibiliser au bon usage des antibiotiques et afin de guider les vétérinaires dans un choix éclairé en antibiothérapie, l’AMCRA a notamment élaboré des vade-mecum pour les principales espèces d’animaux domestiques. Le choix des antibiotiques tient compte de plusieurs critères, parmi lesquels l’importance de l’antibiotique en question pour la santé humaine. Afin de préserver les antibiotiques d’importance critique pour la médecine humaine, et suivant l’avis de l’AMCRA, une nouvelle législation fixe depuis 2016 les conditions d’utilisation des antibiotiques critiques (céphalosporines de 3e et 4e générations et fluoroquinolones) chez les animaux producteurs de denrées alimentaires en Belgique. Grâce à l’application de cette législation et à la sensibilisation des acteurs de terrain, une réduction de 84,4% a été enregistrée en 2017 au niveau des chiffres de vente des antibiotiques critiques.  

La signature de la « Convention entre l’Autorité fédérale et tous les partenaires sectoriels concernés par la réduction de l'usage d'antibiotiques dans le secteur animal » symbolise la volonté du secteur animal de contribuer concrètement à la lutte contre l’antibiorésistance.   

Les objectifs pour le secteur animal sont ambitieux et demandent un investissement et des engagements continus.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter les sites Internet de l'AMCRA (www.amcra.be), de l’AFSCA (http://www.favv-afsca.fgov.be/productionanimale/antibioresistance/) et de l’AFMPS (https://www.afmps.be/fr/veterinaire/medicaments/medicaments/bon_usage/Antibiotiques_problematique_resistance).

Pour toute information :  


Contact :
Dr Fabiana Dal Pozzo
Coordinatrice AMCRA 
GSM : 0479/56 04 20
E-mail : fabiana.dalpozzo@amcra.be
Site web: www.amcra.be 
 
Prof. Jeroen Dewulf 
Président du Conseil d'administration d’AMCRA
GSM : 0476 49 70 40 
E-mail : jeroen.dewulf@ugent.be


Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Benchmarking et suivi de l'usage des antibiotique vétérinaires - Partie 1 : Eleveurs
Plan d'Approche